Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 décembre 2008 5 26 /12 /décembre /2008 18:15

300

Les gigantesques armées de Xerxès avancent sur la grèce. Trois cent Spartiates menés par Léonidas vont les combattre sans répit jusqu'à la mort aux Thermopyles.

 

Le roman graphique de Franck Miller relate le combat d'hommes qui naissent pour faire la guerre. Ils ont fait le sacrifice de leurs vies pour ralentir l'avancée de Xerxès et pour servir d'exemple aux autres cités grecques. Ils se sont battus en tant qu'hommes libres et non pas en tant qu'esclaves. Léonidas n'hésite pas a rappeler ce fait à Xerxès. 
C'est violent, les Grecs comme les Perses sont des brutes mais Miller dans sa narration réussit à faire apprécier les Spartiates. 

Dessin et scénario : Franck Miller

Couleurs : Lynn Varley


Partager cet article

Repost 0

commentaires

eelsoliver 26/12/2008 21:16

Justement j'ai un peu de mal avec les spartiates de Miller qui en fait des êtres parfaits:on peut tout de même s'interroger sur le caractère eugéniste de cette oeuvre...

chiwi 27/12/2008 10:04


Peut on parler de perfection pour des êtres qui n'ont que la guerre comme horizon?
Le caractère sélectif de la cité spartiate est bien établi, ce sont les spartiates qui pratiquaient l'eugénisme, Miller n'a fait que retranscrire ce qui existait déjà.