Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2009 2 23 /06 /juin /2009 09:12

Lorsque Ricky Bobby a l’occasion de participer à une course de NASCAR, il finit troisième et se fait remarquer. A partier de ce moment là il va régner sans partage sur le championnat. Mais l’arrivée d’un français transfuge de la F1 va remettre en cause cette suprématie.

 

Ricky Bobby est l’illustration de l’esprit de compétition américain : si tu n ‘es pas premier tu es dernier. Ferrel incarne un beauf rendu encore plus stupide par le fric gagné, il appelle ses fils Walker et Texas Ranger. Mais un accident de parcours va l’obliger à repartir de zéro et il va enfin apparaître plus humble. Le film illustre l’influence du fric sur le sport, notamment dans les courses automobiles : les pubs débiles pour tout et n’importe quoi.

Le français interprété par Sacha Baron Cohen n’est pas piqué des hannetons : un super accent français, il est gay, il a sa table Elvis Costello, Mos Def et des jumelles ayant le même père mais de mère différentes (sic).
En gros un film de purs crétins.

 

Titre VO : Talledega Nights : The ballad of Ricky Bobby

Réalisé par Adam McKay

Avec Will ferrel, John C. Reilly, Sacha Baron Cohen, Gary Cole, Amy McAdams

Sortie : 4 août 2006

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Bruce Kraft 23/06/2009 14:08

Le genre de film qui vaut vraiment d'être vu une fois dans sa vie pour dire: "c'était vraiment stupide !!" Mdr!!!

chiwi 24/06/2009 10:34


Ouep mais des films comme ça ça ne me gène pas de les revoir de temps en temps.