Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 novembre 2011 2 08 /11 /novembre /2011 16:42

 

http://1.bp.blogspot.com/_cg3UUR7SG3w/S8wQC2bf41I/AAAAAAAABLA/IbCT8IB-vP8/s1600/chambre+n%C2%B010+gp1.jpg

 

Appelé pour le meurtre d'une femme dans une chambre d'hôtel, Winter se rend compte qu'il est déjà venu dans cette chambre au début de sa carrière pour la disparition d'une jeune femme. Il croit alors être passé à côté de quelque chose lors de sa première enquête. Il va alors mener deux enquêtes de front car les deux événements auraient un lien entre eux.

 

Après Voile de Pierre assez décevant, j'avais une certaine appréhension à me replonger dans le monde d'Erik Winter. Mais avec Chambre n° 10 j'ai retrouvé ce que j'avais apprécié dans la série. Le récit se recentre sur Winter. Une enquête inachevée auparavant permet de faire des flashbacks, de retrouver un Winter qui débute, qui fait la connaissance violente de Fredrik Halders, sa rencontre avec Angela.

Mais le métier lui pèse de plus en plus, il ne vit plus dans un monde de normalité. Il veut trouver une tranquillité, prendre un congé pour aller en Espagne. Donc le moral de Winter s’affaisse toujours de plus en plus mais cela n'est pas si négatif car il s'en rend compte et n'entre pas dans un cycle d'autodestruction.

 

3,75/5

 

Chambre n°10, Ake Edwardson, J.C. Lattès, 2007, 502 pages

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires