Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2010 7 04 /04 /avril /2010 16:34

http://img.allposters.com/6/LRG/9/901/RXBX000Z.jpgC'est ce lundi que j'ai vu Dennis Hopper. Je ne sais plus pourquoi on en parlait, mais ce qui m'a retenu c'est son apparence, amaigrie, méconnaissable. Alors je me suis dit qu'il fallait me pencher sur cet acteur dont la filmo et l'engagement peuvent paraître contradictoires.

Né en 1936 il a tourné dans plus de 150 films et apparu dans 140 épisodes de série télé comme La quatrième dimension, Bonanza, The Defenders. Il a réalisé huit films. Il a aussi été reconnu comme peintre, poète, et photographe.


Sa carrière d'acteur, il l'a commencé en 1954 dans Johnny Guitare. Vouant un culte à James Dean, il tient un rôle dans La Fureur de Vivre et Géant. La disparition brutale de celui-ci va énormément l'affecter. Cette fascination pour un acteur qui représente une jeunesse en mal de vivre et qui entre en confrontation avec la société américaine l'influencera grandement. Influence que l'on retrouvera dans le film qu'il a réalisé : Easy Rider. Ce film dans le quel il critique la société conservatrice américaine lui permet d'acquérir un statut.

Il a écrit d'autres films certains furent des échecs auprès du public. Ce qui fit partir en sucette sa carrière.

Dans le années 80 il réussit à se libérer de la dépendance de la drogue et de l'alcool. Ce qui lui permet de jouer dans des films comme Rusty James, The Osterman Week End, Blue Velvet.


Dans les années 90 il fait le méchant de luxe dans du bon et du moins bon: Speed et Waterworld.


Paradoxalement Dennis Hopper s 'est engagé en politique du côté conservateur. Il a soutenu la candidature de candidats à la présidentielle comme Reagan, Bush père et fils. Toutefois en 2008 il a reconnu que l'administration Bush avait menti et qu'il voterait Obama même s'il restait toujours attaché aux valeurs conservatrices.

 



Partager cet article

Repost 0

commentaires