Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2012 6 18 /02 /février /2012 18:30

http://www.teulliac.com/wordpress/wp-content/uploads/2009/01/dune_film_affiche.jpg

 

 

L' histoire :  L'Empereur Padishah Shaddam IV confie à Leto Atréides la gestion d'Arrakis, la seule planète où se trouve l'Epice, la substance permettant de voyager dans l'Espace. A peine installée, la maison Atréides est trahie et est décimée par le baron Harkonnen, le grand rival de Leto.

    Seuls Jessica et Paul, la femme et le fils de Leto, s'échappent. Ils sont recueillis par les Fremen, peuple indigéne d'Arrakis. Ceux-ci attendent un Messie depuis des années. Paul est-il celui qu'ils attendent ?

 

Ce que j'en pense : Dune est un monument de la littérature de science-fiction. Il y a une grande richesse des personnages, une diversité des intérêts tous antagonistes, les thèmes abordés vont de l'écologie, l'évolution de l'epèce humaine, les interactions entre la religion et le pouvoir. Adapter Dune au cinéma n'était pas une mince affaire. David Lynch s'y est attelé.

 

   Le résultat donne une autre dimension à l'oeuvre. La première fois que j'ai pu voir Dune, je n'avais absolument pas accroché. Je trouvais que le film avait trop mal vieilli. 

 

     Ayant retrouvé les romans en brocante, je me suis dit que ça serait pas si mal de revoir le film. J'ai été surpris que ma deuxième impression a été complètement différente de la première.

   

    Bien sûr il y a des manques par rapport au roman : on ne sait pas pourquoi l'Epice est aussi importante pour les voyages spatiaux, on ne sait pas comment et pourquoi l'Humanité en est arrivée là.

     Bien sûr les effets spéciaux font miteux par rapport à ceux de Star Wars.

   

    Mais David Lynch crée un univers propre même s'il reprend des éléments du Dune de Frank Herbert. Il joue franchement sur les antagonismes : les Atréides ont une certaine noblesse dans leur attitude, les Harkonnens sont répugnants, moches, complètement fous.

 

   On arrive à la fin du film, avec sa bataille finale, complètement enthousiasmé grâce à ce qu'il a pu faire et grâce à la musique de Toto.


   Il faut voir Dune en se disant que l'on va entrer dans un univers particulier (c'est quand même du Lynch) mais qu'il faut s'y laisser submerger

 

 

Titre V.O. : Dune

Réalisé par David Lynch

Avec Kyle McLachlan, José Ferrer, Francesca Annis, Jurgen Prochnow, Brad Dourif, Sting, Max Von Sydow, Patrick Stewart

Sortie : 6 février 1985

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires