Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 décembre 2009 1 07 /12 /décembre /2009 08:22



En 1941 à Shangai, territoire internationalisé, Jim Graham fils d’un industriel britannique vit dans un monde de richesse et d’insouciance. Mais à partir du moment où le Japon entre en guerre contre les puissances occidentales le monde de Jim s’effondre et il est confronté à la réalité de la guerre. Interné dans un camp de prisonniers occidentaux, il va faire de sa vie au sein du camp une vie d’aventures.

 


Quand Spielberg représente la guerre en Orient c’est par une grande fresque vu par les yeux d’un enfant, Christian Bale en l’occurrence pour son premier rôle à l’écran.

Le jeune Jim doit faire face à la lâcheté des adultes : la gouvernante chinoise qui le gifle quand elle sait que les parents ne pourront plus rien lui dire.


Dans Empire du soleil Spielberg aborde des thèmes qui lui sont chers : la guerre, l’enfance. Avec ce film on se rend compte que Spielberg filme à merveille les enfants, comme s’ils étaient des adultes.

Passionné d’avions et prêt à s’engager dans l’armée japonaise, Jim va découvrir ce qu’est vraiment la guerre, que l’on peut y perdre des gens, que ce soit ses parent ou des inconnus auxquels on a fini par s'attacher.

Le film est aussi un appel à la tolérance notamment dans la confrontation entre Jim et les pilotes japonais.


Lorsque vient la libération du camp, le film tire en longueur. Les retrouvailles avec ses parents paraissent forcées. Avant la guerre ils ne semblaient pas attachés à leur fils.

Même s'il y a des moments émouvants, Empire du soleil reste un film classique dans la filmo de Spielberg. Il n'innove pas, il ne fait que renforcer ce que l'on sait déjà.

 


Titre VO : Empire of the sun

Realise par Steven Spielberg

Avec Christian Bale, John Malkovich, Miranda Richardson

Sortie: 16 mars 1988

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mima 16/12/2009 15:26


Superbe film que j'avais beaucoup apprécié lorsque je l'ai vu... à la télé.


Chiwi 17/12/2009 08:32


Oui vraiment un beau film. Ne t'inquiète pa je l'ai vu sur un écran d'ordi, même si c'est un 19 pouces, ça reste trop petit pour l'ampleur de la fresque.


Bruce Kraft 15/12/2009 17:41


J'avais vu sa critique à l'époque dans..."Pif gadget"...c'est dire...arf!!


Bruce Kraft 08/12/2009 09:35


Un film que beaucoup ont tendance à oublier (est-ce justifier?) mais qui montre quand même de biens belles choses!!


Chiwi 08/12/2009 17:33


C'est vrai au sujet de l'oubli. Avant de le trouver dans les rayons de la médiathèque je n'en avais pas enetendu parler.