Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 17:38

 

http://static.lexpress.fr/assets/86/poster_44398.gifTitre : Haute fidélité (High Fidelity)

Auteur : Nick Hornby

Editeur : Plon, 1998

252 pages

Note : 3/5

 

L' histoire : Rob vient de se faire plaquer par sa copine, Laura. Il va essayer de passer au dessus de cette rupture. Mais ça va être aussi pour lui un moment de grande interrogation. Peut-il continuer à vivre comme il l'a fait jusqu'à présent ? Peut-il toujours raisonner en faisant des classements pour tout, à considérer que ceux qui n'ont pas ses goûts musicaux ne sont pas digne d'intérêt ?

 

 

Ce que j'en pense : Au début j'ai eu assez de facilité à rentrer dans le roman, cette manière de revenir sur ces 5 plus grands plaquages pour relativiser celui qu'il est en train de vivre est une bonne entrée en matière.

 

Car Rob a une drôle de manie pour pouvoir passer certaines épreuves ou se sortir de situations où il faudrait trop parler : il fait des classements. Mais à un moment l'histoire ralentit, devient répétitive. Ça se relance lors de l'enterrement du père de Laura.


Il y a autour de Rob des personnages attachants comme Dick ou Marie mais d'autres qui sont assez casse-bonbons comme Barry ou les parents de Rob.


Le problème d'un tel roman c'est qu'il faut le lire avec Internet branché juste à côté car Rob fonctionne beaucoup à la comparaison : je suis sorti avec telle fille qui ressemblait à truc ou à truc ; face à un événement, il se met à faire un top 5 des chansons qui pourraient convenir à la situation, comme il tient un magasin de disque il fait preuve d'une culture musicale étendue.


C'est pour moi le premier roman que je lis de Nick Hornby, c'est une découverte sympathique pour les vacances.

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires