Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 janvier 2010 3 06 /01 /janvier /2010 21:30
Jack Burns, quatre ans, traverse l’Europe aux côtés de sa mère tatoueuse qui est à la recherche du père de Jack, mari infidèle. Sans succès ils partiront en Amérique. En grandissant Jack va se rendre qu’il aime jouer l’acteur. Rapidement il va devenir une star de cinéma. Après la mort de sa mère il va partir à la recherche de son père.


Le thème essentiel du roman est la quête du père, celle-ci est tellement importante qu’elle mine Jack, le rendant instable dans ses relations amoureuses, réussissant à merveille dans les rôles de travestis au cinéma. L’initiation au sexe d’un jeune garçon par des femmes plus ou moins jeunes est assez malsain. C’est un roman fleuve décomposé en deux parties.
Irving n'a pas caché le fait que le roman comportait des élément autobiographiques: la lutte pratiquée par Jack, la figure du père absent.

La première partie est l’enfance de Jack où il voit des choses qu’il ne comprend pas et qu’on lui explique, la deuxième partie à l’âge adulte il revit les épisodes de son enfance pour retrouver son père et se rend compte que la réalité qu’il a vécu est loin de ses souvenirs. La deuxième partie est longue, lourde, car il faut revivre les évènements de la vie de Jack une seconde fois. Cela permet tout de même une réflexion sur la mémoire et le mensonge qui se retrouvent confrontés à la réalité. Mais il y a trop de détails qui finissent par ralentir le récit.


http://www.lexpress.fr/images/jaquettes/63/9782020844963.gif


Partager cet article

Repost 0

commentaires