Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juillet 2010 2 20 /07 /juillet /2010 08:30

Des jumeaux à l'aube de la Seconde guerre mondiale prennent des destins différents. L'un devient aviateur et participe aux bombardements de l'Allemagne, l'autre devient secouriste pendant le Blitz et participera à des pourparlers de paix entre l'Angleterre et l'Allemagne avant le déclenchement du front de l'Est. Mais leurs histoires vont se mélanger, l'un va remplacer l'autre.


La Séparation est une uchronie, une histoire alternative. Il y a une multiplication des points de vue, ce qui permet au lecteur de se rendre compte qu'il y a une divergence dans les faits tels qu'ils sont perçus par les personnages.

 

Mais cette multiplication ne permet pas de connaître la vérité. L'ensemble du récit apparaît comme une hallucination. A la fin du récit j'en arrive à me demander ce que l'écrivain a voulu dire. Je m'attendais à plus d'explications.

Pour me sentir moins désappointé j'essaie de considérer La Séparation comme un exercice de style.

 

http://www.noosfere.com/images/couv/d/denoel-lunes25577-2005.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

pom' 21/07/2010 13:42


parfois ce genre de lecture est confuse


Chiwi 26/07/2010 09:00



Oui c'est même regrettable, car il a écrit Le Prestige, adapté en film et cela était pas mal.