Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 novembre 2011 1 21 /11 /novembre /2011 20:50

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51lzXkDHGmL._SL500_AA300_.jpgA la fin des années 30, en Géorgie, des corps de petites filles sont retrouvées affreusement mutilés. Joseph Vaugham, alors qu'il a une dizaine d'années, en découvre une. Cette découverte va le marquer et il décide, comme il le peut, de protèger les fillettes de son village et de retrouver le tueur. Mais les échecs dans ses deux objectifs va le hanter une grande partie de sa vie.

 

Même en écrivant cette critique une semaine après l'avoir lu, en ayant eu le temps de le digérer, en ayant eu le temps d'y penser, je ne sais pas trop quoi en dire. Car il y a bien trop de choses qui viennent à l'esprit.


Au cours de ma lecture, en me représentant des scènes, des passages de films me revenaient (Flesh And Bones, Un monde parfait ), tous en relation avec la perte de l'innocence, l'enfance gâchée, l'injustice.


Car même si on vend Seul le silence comme un roman policier, ça n'en est pas un. C'est le récit d'une vie que l'horreur a bouleversée.

 

5/5

 

Seul le silence (A Quiet Belief in Angels), R.J. Ellory, Le Livre de Poche, 2009, 601 pages

 

Lu dans le cadre du Challenge ABC

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Florinette 24/11/2011 14:12

Gloups, ce que tu en dis fait froid dans le dos !