Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2011 5 14 /01 /janvier /2011 18:45

http://www.cinemovies.fr/images/data/affiches/1979/une-poignee-de-salopards-the-inglorious-bastards-12163-1526816062.jpgEn 1944, cinq soldats américains (déserteurs, voleurs, assassins) réussissent à s'évader du convoi qui les menait au peloton d'exécution. Durant leur balade ils vont tuer une patrouille de soldats allemands. Mais ceux-ci étaient des américains déguisés qui devaient contacter la Résistance afin de réaliser une mission importante. Ils vont alors décider de la mener à bien.

 

Une poignée de salopards est le film qui a inspiré Tarantino pour réaliser Inglourious Basterds. L'idée est assez basique, on la retrouve dans les Douze Salopards : un ramassis de vauriens qui accepte une mission impossible dont ils ne sortiront pas tous vivants.

 

Les acteurs sont assez peu charismatiques, à part Bo Svenson qui fait une tête de plus que tout le monde (je me demande même comment il pouvait interpréter un aviateur) et le voleur qui a passé tellement de temps au trou qu'il en a les cheveux qui lui tombent sur les épaules.

La réutilisation de plusieurs plans d'explosion plusieurs fois est caractéristique de l'époque, et c'est marrant de voir une maquette se faire exploser, c'est visible que c'en est une mais ça fait plus vrai que certains effets spéciaux.

 

Malgré certaines faiblesses je dois reconnaître qu'il est assez riche en rebondissements et qu'il est sympa de suivre les aventures des ces Pieds Nickelés.

 

Titre V.O. : Quel maledetto treno blindato

Réalisé par Enzo G. Castellari

Avec Bo Svenson, Peter Hooten, Fred Williamson, Michael Pergolani, Michel Constantin, Ian Bannen

Sortie : 28 février 1979

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nane 17/01/2011 20:26


quand je pense que j'étais persuadée que Tarantino avait une une idée géniale en imaginant le scénario d'Inglorious bastards !!
je suis déçue ... ;-)

billet ajouté au challenge !


Chiwi 18/01/2011 16:05



J'ai brisé un mythe?


Les films de Tarantino ne sont qu'un remix des séries B et Z qu'il a pu voir.