Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 19:42

Depuis quelques mois, je suis extra fan de gorgonzola donc on teste des recettes avec cet ingrédient.

 

Pour deux personnes, il vous faut:

- un demi paquet de gnocchis

- 30g de beurre

- 1 gousse d'ail écrasée

- de la sauge

- 50g de gorgonzola

- 75ml de crème fraîche

- 50g de parmesan râpé

 

Faites cuire les gnocchis et les répartir dans des plats individuels.

 

Faites fondre le beurre, ajoutez l'ail et les feuilles de sauge, faites revenir jusqu'à ce que les feuilles de sauge durcissent. Répartissez le tout dans les moules.

 

Parsemez de gorgonzola, versez la crème et finissez avec le parmesan.

Mettez les plats sous le grill, faites cuire jusqu'à ce que le parmesan commence à griller.

 

  gnocchisauge

Repost 0
5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 11:11

Je sais que ça va encore l'inciter dans son vice mais je trouve que ça fait longtemps qu'il n'avait pas mis de vieilleries. Donc Blaireau et Lucienne de "Ni vu ni connu"...

 

 

 

Repost 0
4 septembre 2011 7 04 /09 /septembre /2011 17:35

Hier on avait prévu d'aller à Emmaus Tourcoing et à la ressourcerie d'Halluin. Mais on a été trop optimiste ou bien y a plein de trucs qu'il a fallu faire, alors on a pas pu aller à la ressourcerie.

 

En matière de livres j'ai pu trouver 5 poches et un pour Cachou et trois en grand format (j'aime bien en trouver des comme ça).

 

emmtcg030911

 

Cachou a trouvé un sac vintage, elle vous en parlera sûrement plus longuement sur son blog couture.

 

DSCF5701

Repost 0
Published by Chiwi - dans 3615 mavie
commenter cet article
3 septembre 2011 6 03 /09 /septembre /2011 17:51

Voilà depuis septembre 2010 je m'étais lancé dans plusieurs challenges, eeeeetttt ils sont bouclés.

J'ai fini le challenge ABC avec un mois d'avance. J'ai lu du bon et du moins bon (je pense surtout à Maxime Gorki). Je n'ai pas encore publié toutes les critiques, pô bien, je m'y mettre sérieusement pour que ça soit fait au plus tôt.

 

Le Challenge Nécrophile est bouclé ; quatre livres lus : La passante du Sans-Souci de Joseph Kessel, La Conjuration des imbéciles de John Kennedy Toole, Les Hauts de Hurlevent d'Emily Brontë et L'insupportable Bassington de Saki

 

Le Challenge Giro In Italia a été fini assez rapidement. Par contre je suis déçu qu'il y ait eu des tergiversations au sujet du maintien en vie du blog de Nane qui organise le challenge. Ainsi depuis le 9 juin aucune mise à jour n'a été faite, donc je transmets des articles pour alimenter le challenge mais ils ne sont pas pris en compte. J'avais prévu de lire Oublier Palerme d'Edmonde Charles-Roux et La Chartreuse de Parme de Stendhal, je crois que je ne vais pas me presser pour les lire, vu que ce que les participants peuvent faire on s'en fout.

 

Le Cahllenge SFFF se continue tranquillement (je ne vais pas me presser vu qu'il est sans limite de temps), j'ai lu les quatre premiers romans du cycle d'Elric, Voyage au centre de la Terre, La Guerre des mondes, Demain les chiens, Les Puissances de l'invisible et L'oreille interne.

Ce qui fait neuf livres lus sur les 31 que j'ai prévu  de lire.

Repost 0
31 août 2011 3 31 /08 /août /2011 21:01

Les crevettes, c'est super bon! Voici donc une recette originale et qui leur va bien.

 

POur 4 personnes, il vous faudra:

- 750g de crevettes

- 3 cc de paprika

- 2 cc de cumin moulu

- du persil

- des feuilles de coriandre

- 100ml de jus de citron

- 125ml d'huile d'olive

- 240g de semoule

 

Décortiquez les crevettes.

Faites griller à sec le paprika et le cumin dans une poêle pendant une petite minute.

Mélangez les épices, le persil, la coriandre (quantité selon votre goût), le jus de citron et l'huile d'olive.

Versez le tout sur les crevettes et mélangez bien avant de mettre le plat 10 minutes au réfrigérateur.

 

Pendant ce temps, préparez la semoule.

 

Faites cuire les crevettes cinq petites minutes tout en les badigeonnant de marinade pendant la cuisson.

 

Servez les crevettes sur la semoule.

 

crevettes chermoulaFAIT

 

Source: cuisine facile, éd. nov'édit

Repost 0
31 août 2011 3 31 /08 /août /2011 17:26

http://imados.fr/history/6/le-guepard_couv.jpg1860, Garibaldi débarque en Sicile. Un vent de changement souffle alors sur l'Italie. La bourgeoisie se bouge dans le but d'évincer l'aristocratie.
Le Prince Salina représente celle-ci et ses rapports sont peu faciles avec son neveu qui veut épouser la fille d'un nouveau riche.


Le Guépard, je l'ai connu par le film de Visconti, qui est sans commune mesure avec le roman, le film lui est bien supérieur.

Le Guépard décrit une classe, une société qui perçoit les changements qui sont en train d'intervenir et qui ne fait rien , qui se complait dans l'immobilisme. Le bal en est l'exemple flagrant : l'aristocratie se fait rattraper , pénétrer par une bourgeoisie qui acquiert ses codes pour la remplacer sans trop faire de vagues.

L'insertion d'éléments pour comparer l'époque de Salina et celle du moment de l'écriture m'est apparue décalée, cela donne une drôle d'impression.

C'est une lecture qui m'a peu enthousiasmé, surtout avec une histoire qui traine en longueur notamment avec ce chapitre qui suit la mort de Salina.


Le Guépard ( Il Gattopardo), G. Tomasi Di Lampedusa, Points, 1996, 251 pages


2,5/5

 

2010-12-0821

Repost 0
26 août 2011 5 26 /08 /août /2011 10:37

http://ww.noosfere.org/images/couv/g/gallimard077467-2006.jpg1940. Charles Lindbergh bat Franklin Delano Roosevelt aux présidentielles. Il met alors en place une politique étrangère favorable à l'Allemagne nazie et une politique intérieure qui discrimine peu à peu les Juifs. Philip Roth, qui avait sept ans à l'époque, raconte comment lui et sa famille ont vécu ces évènements.

 


Le Complot contre l'Amérique c'est une uchronie ou une histoire parallèle, ça n'a pas eu lieu mais ça aurait pu.


Mais je suis partagé sur la portée du récit. J'ai trouvé original de penser à ce qu'il aurait pu se passer si un régime fasciste était apparu aux Etats-Unis. Mais j'ai trouvé peu d'originalité dans les sentiments exprimés : la difficulté d'accepter un tel changement, fatalement un frère qui adhère aux idées de Lindbergh, la présence d'un parti collaborationniste au sein des Juifs.


Philip Roth est plus convaincant dans la description du développement d'un antisémitisme latent, où apparaissent des attitudes qui révulsent.
La fréquente énumération des personnages historiques est usante à la longue.



Malgré des éléments que j'ai pu trouvé "moyen", je considère Le Complot contre l'Amérique comme un incontournable, car en utilisant le biais de l'uchronie Philip Roth permet de se rappeler que l'on n'est jamais à l'abri de la réapparition d'un régime qui remettrait en cause les droits et libertés, que l'un des moyens pour ne pas se laisser aveugler et de lire et de se tenir au courant de l'actualité.

 

4/5

 

Le Complot contre l'Amérique (The Plot against America), Philip Roth, Gallimard, 2006, 476 pages

 

D'autres critiques chez Yohan , Biblio, Cédric , In Cold Blog et  Leiloune

Repost 0
25 août 2011 4 25 /08 /août /2011 08:53

http://media.zoom-cinema.fr/photos/2991/affiche.jpgEn 2233, l'USS Kelvin fait l'objet d'une attaque par un vaisseau inconnu. L'équipage est évacué mais son capitaine George Kirk se sacrifie pour diriger le Kelvin vers son agresseur pour tenter de le détruire.

 

Privé de son père, James Kirk a une enfance mouvementée mais un ami de son père réussit à le convaincre de s'engager pour Starfleet. Ayant à peine fini sa formation, il se retrouve dans un affrontement qui pourrait mettre fin à l'existence de la Terre.

 

Autant le dire je n'ai jamais été un grand connaisseur de Star Trek (sauf peut-être par le biais des Star Trek du Peuple). Donc pour certains en faire une nouvelle adaptation pourrait être une atteinte à l'originalité de la série.


Ici le côté comic/blockbuster est flagrant, l'équipage est peut être multicolore mais tous les thèmes que pouvait aborder la série sont mis de côté. c'est l'action qui est mise en avant.

Paradoxalement j'ai eu l'impression que la véritable vedette du film était Spock, au détriment de Kirk. Spock est pris entre deux cultures et il a du mal à faire un choix entre les deux.

J.J. Abrams introduit des éléments  comiques : Chekov, le navigateur, a du mal à se faire à une Intelligence Artificielle un peu trop formatée ; Scotty (Simon Pegg) force son accent anglais populaire.

Au résultat , c'est un film distrayant et pas ennuyant.


Titre V.O. : Star Trek

Réalisé par J.J. Abrams

Avec Chris Pine, Zachary Quinto, Karl Urban, Zoe Saldaña, Eric Bana, Leonard Nimoy, Simon Pegg

Sortie : 6 mai 2009

Repost 0
24 août 2011 3 24 /08 /août /2011 08:29

Bon samedi dernier vous avez pu découvrir une face cachée de mes goûts musicaux (c'était pour rire quand même). Aujourd'hui je redeviens sérieux.


Airbourne nous vient de l'hémisphère sud, direct from Australia. Crée en 2003 par deux frères, Airbourne officie dans un hard rock aux sonorités d'AC/DC (on n'hésite pas à les comparer à ceux-ci).

 

Ils ont fait les premières parties de Motorhead, Motley Crue et des Stones. En 2007, ils sortent leur premier album international. Ils réussissent à avoir Lemmy de Motorhead comme conducteur de leur camion dans le clip "Runnin' Wild".

 

 

 

 

Il faut quelques titres sur des B.O. de jeux vidéos pour qu'ils commencent à être mondialement connus.

La sortie, début 2010, de "No guts, no glory" leur permet d'avoir enfin une reconnaissance de la part des critiques. Plus encore que le précédent je lui trouve plus encore de sonorités à la AC/DC.

 

 

 

 

 

Repost 0
23 août 2011 2 23 /08 /août /2011 11:26

http://static.lexpress.fr/assets/155/poster_79674.jpgAu XVIII° siècle, dans une noble famille bordelaise, le père décide de laisser la Providence guider sa vie et trouve que ne rien faire est les plus grand des bonheurs. Sa femme n'est que prières à longueur de temps. La famille s'enfonce alors dans la misère.


L'ainée, Ursule, s'enfuit. Le duc de Richelieu la recueille et la prépare pour être la maitresse de Louis XV. Sa sœur, Apolline, est envoyé au couvent. Elles ne se retrouvent qu'à la veille de la mort d'Ursule, qui laisse son journal à sa sœur. Celle-ci va découvrir ce que sa sœur, rebaptisée Olympe a vécu.



Les 120 premières pages sont difficilement supportables, le personnage d'Apolline en religieuse est chiant, gnangnan à souhait. Le récit devient plus intéressant avec la découverte du testament.


Olympe a mené un jeu de séduction qui frise le jeu de manipulation. Elle a pratiqué la séduction pour atteindre la fortune, elle croit avoir de l'importance . Mais quand elle revendique cette importance, elle se fait remettre en place par un pouvoir masculin.


Le testament d'Olympe permet de voir ce que certaines femmes pour arriver à leurs fins doivent endurer : la puanteur de Richelieu, les fantasmes de Louis XV. C'est aussi une description d'une élite qui s'amuse au libertinage plutôt qu'au gouvernement, une élite qui n'a de la grandeur que l'apparence.



3.5/5

 

Le Testament d'Olympe, Chantal Thomas, Seuil, 2010, 302 pages

Repost 0